Comment choisir le meilleur crédit auto?

Plusieurs solutions de crédit s’offrent à nous si l’on décide d’acquérir une nouvelle voiture, le crédit auto est la meilleure option, alors comment choisir l’établissement où souscrire pour ce type de crédit?

Quel type de crédit pour l’acquisition d’une voiture

meilleur crédit autoEntre un crédit voiture classique et un crédit ou prêt personnel, le dernier présente généralement un taux plus élevé que le premier, mais le crédit auto classique est consacré à l’acquisition du véhicule et ne peut être utilisé pour une autre opération comme le permet le prêt personnel.
Ces deux crédits sont proposés par les banques et les organismes de crédit.
D’autres types sont proposés cette fois par les concessionnaires des marques d’automobiles via des organismes de crédit, et présentent des taux intéressants surtout en période de promotions.

Préalables au choix du crédit auto

Faire une simulation, un comparatif des offres de crédits proposées par les différents opérateurs (banques, concessionnaires et autres établissements de prêt auto), demeure une opération très importante avant d’opter pour tel ou tel crédit pour acquérir son nouveau véhicule.
Ces comparatifs peuvent être faits directement chez ces établissements, mais c’est un peu pénible, une alternative s’offre alors, plusieurs sites internet proposent des simulations, comparatifs et calculettes de crédits et rassemblent ainsi tous les organismes de crédit et les offres sur le marché.

Conseils et astuces

Il est important d’analyser chaque offre, puis après avoir déterminé un devis qui vous convient, dirigez-vous directement vers l’organisme de crédit pour une simulation effective pour ne pas avoir de surprises et voir si d’autres offres meilleures se présentent ou peuvent être négociées sur place.

Propriétaire dans une situation de surendettement

surendettementMême si on est propriétaire, les risques de tomber dans un surendettement passif ou actif ne sont pas négligeables. Le rachat de crédit, la souscription à un prêt hypothécaire sont parmi les solutions courantes pour solutionner le surendettement. Si le niveau de surendettement est trop élevé, le propriétaire peut saisir la commission de surendettement. Cette démarche est incontournable pour minimiser les impacts de ce problème financier. Comme les nombreux autres débiteurs ayant des problèmes d’endettement, le propriétaire devra déposer un dossier auprès de la commission de surendettement. Selon le profil financier, le niveau d’endettement ; la commission pourra refuser ou accepter la demande. Si le démarcha a échoué, il ne faut pas baisser les bras car les solutions pour éviter et résoudre le surendettement sont multiples.

Les avantages du rachat de crédit propriétaire

La possession des biens immobiliers permet aux propriétaires surendettés de trouver une bonne solution pour résoudre les problèmes de surendettement. Selon la situation, les biens immobiliers du propriétaire pourront avoir une valeur de caution auprès des organismes de crédit. Pour les banques et les organismes de crédit, les biens constituent une garantie de confiance. Afin de reprendre les biens immobiliers, les propriétaires endettés peuvent demander un rachat de crédit immobilier. Cette opération a pour but de rassembler les crédits pour réduire les mensualités.

Il faut réagir vite et de façon efficace

Lorsqu’on arrive plus à parvenir les dettes, les crédits à la consommation, le remboursement des prêts immobilier; on pourra dire que le propriétaire est dans une situation de surendettement. Durant cette période, il faut réagir vite et de façon efficace en demandant de l’aide à un spécialiste de crédit ou la commission de surendettement. En déposant un dossier de rachat de crédit auprès de l’institution compétente, le demandeur obtiendra des conseils pour sortir de la situation. Si le dossier est validé, cela signifie que l’institution ou la commission trouve une solution efficace pour résoudre le problème.

En cas de divorce ou de séparation, il existe également pour les propriétaire le rachat de soulte, qui est une solution efficace pour racheter la part immobilière de de son conjoint.

Bien choisir son prêt immobilier

Vous avez un projet immobilier à réaliser: construction, achat d’un bien immobilier neuf comme résidence principale ou secondaire, acquisition d’une ancienne maison, …etc., et vous n’avez pas la totalité du montant de l’opération, vous devez souscrire à un crédit immobilier. Mais face à cette multitude d’offres, choisir son prêt immo n’est pas facile. Quelques conseils et astuces sont proposés ci-dessous pour vous aider à faire le meilleur choix.

Certes, avoir une vision assez claire du crédit de logement (immobilier) permet de trouver la bonne solution et faire le bon choix.

pret immoLes premiers critères qui s’imposent sont le taux d’intérêt, la durée et si un apport est obligatoire. Il existe un taux fixe qui est fixé au début de l’emprunt et ne changera plus durant toute la durée du crédit, la mensualité est ainsi fixe et pas de mauvaise surprise, et un taux variable qui change selon les variations du marché de l’immobilier et selon d’autres indicateurs financiers, un taux variable dit « capé » a été proposé par les banques pour éviter les risque en cas de variation du taux à la hausse il ne dépassera un plafond fixé à l’avance.

Concernant la durée de l’emprunt et les mensualités, plus la durée est longue le montant de la mensualité diminue, c’est un choix orienté par votre capacité de remboursement mensuel. Les crédits immobiliers peuvent atteindre 10 ans, 20 ou encore 30 ans.

Pour l’apport, normalement il n’est pas obligatoire, mais faire un apport est signe de votre engagement et votre dossier est jugé sérieux, ceci vous donnera plus de chances pour avoir le prêt et en négocier le taux et la durée. L’apport est important quand vous avez souscrit à plusieurs autres crédits, votre taux d’endettement parfois oblige le banquier à vous demander un apport.

Vous pouvez négocier les frais d’assurance et les frais de dossier, n’hésitez pas de faire un comparatif des taux d’assurances existants pour choisir le mieux disant et alléger ainsi un peu la facture de votre prêt.

Il existe d’autres indicateurs à vérifier mais ceux cités ci-dessus en sont les principaux et qui ont l’effet direct sur toute l’opération de recours au crédit immobilier. Il est également indispensable d’utiliser un outil de simulation prêt immobilier, c’est gratuit et très pratique pour ce faire une idée de ce que pourrait être vos mensualités.

Nos conseils pour un divorce rapide et sans avocat

Le divorce est une étape douloureuse et toujours difficile à vivre pour le couple. Quels que soient la cause et le cas de divorce qui va être réalisé, la plupart des gens souhaitent en finir le plus tôt possible pour tourner la page, passer à autre chose et aller de l’avant.

En pratique, 4 cas de divorces existent. C’est uniquement le divorce par consentement mutuel qui peut être fait sans avocat. Pour les autres types, c’est-à-dire le divorce pour faute, pour altération définitive du mariage, et pour acceptation du principe, arriver à terme avec des conditions équitables s’avèrent difficile sans la présence d’avocats.

Cette possibilité d’entamer une demande de divorce, sans passer par le biais d’un avocat est possible depuis la mise en vigueur de la loi y afférente au début de l’année 2005. Pour que le divorce aboutisse réellement sans l’intervention d’un avocat, il faut que le mari et la femme se mettent bien d’accord sur tous les points et qu’ils collaborent parfaitement bien. Lorsque les deux époux se sont bien mis d’accord sur les différents termes du contrat de divorce, ils introduisent une requête officielle sous forme d’un formulaire. Ce formulaire dûment rempli et contenant les informations sur l’état civil des deux parties, sera accompagné d’une convention de séparation. Cette dernière doit être émargée par les deux parties. Le partage des biens ainsi que la pension alimentaire, la garde des enfants et l’état liquidatif des biens immobiliers doivent être mentionnés dans cette convention bipartite.

Pour ce cas de divorce par consentement mutuel, l’intervention d’un avocat représente une charge supplémentaire qui n’est pas vraiment utile. Ce seront immédiatement le Juge aux Affaires Familiales et le Tribunal de Grande Instance qui seront saisis. Ce genre de cas représente le divorce le plus rapide et le moins coûteux qui puisse exister.

Que faire quand on a pas de mutuelle?

A l’heure actuelle, la santé est importante et nous concerne tous. Outre la sécurité sociale qui prend en charge une partie des frais médicaux, la mutuelle rembourse le reste. Il est important de savoir pourquoi c’est important d’avoir une mutuelle.

La mutuelle dans la vie quotidienne

Certaines personnes ne voient pas l’intérêt d’avoir une mutuelle car bien souvent ce sont des mois payés sans en avoir l’utilité. Cependant, en cas de coup dur cette aide peut être précieuse. L’argent économisé, quand on a pas de mutuelle, peut être moindre par rapport aux frais que peut engendrer une hospitalisation ou un rendez-vous médical.
De plus, les frais qu’occasionnent les rendez-vous chez des spécialistes (radiologues, ophtalmo…) ou lorsque l’on veut tout simplement changer de lunettes sont importants. La mutuelle santé rembourse les frais non couverts par la sécurité sociale, ce qui diminue les dépenses.
Qui peut dire aujourd’hui qu’il ne doit pas aller chez le médecin ou acheter des médicaments ? Aller chez un docteur nécessite d’avoir une mutuelle si on ne veut pas payer de notre poche.
Aujourd’hui, c’est simple d’économiser de l’argent en comparant les différentes mutuelles existantes et de choisir son degré de remboursement pour chaque acte médical.

L’hospitalisation

En cas d’hospitalisation, la sécurité sociale rembourse une partie des frais mais le reste est à la charge de l’assuré ou de la mutuelle.
En effet, 20% des frais restent à être payés après la sécurité sociale lorsque l’on se fait hospitaliser dans un hôpital public. Dans le privé, il y a souvent un dépassement d’honoraires, il est donc indispensable d’avoir une mutuelle.
Et, enfin, une longue hospitalisation prévue ou imprévue reste très chère surtout sans mutuelle.

Même si la mutuelle représente un budget, les dépenses qu’occasionnent les frais médicaux de la vie courante sont également importants.
Tout le monde peut être amené à être hospitalisé même s’il est en bonne santé. En effet, diverses raisons conduisent à se faire soigner (accident de voiture, accident de la vie courante…) et cela peut engager des frais imprévus. Dans ce cas, la mutuelle peut aider financièrement.